Le GMP constitue, depuis 1974, un lieu d’échanges et de réflexions entre professionnel-le-s et militant-e-s du monde carcéral. Rassemblé tous les premiers mardis du mois, le collectif se propose de mettre en commun les pratiques et visions de chacun-e sur l’institution pénitentiaire.

Ancien-ne-s détenu-e-s, médecins, psychologues, professeur-e-s, travailleur-se-s sociaux, policier-e-s, avocat-e-s, magistrat-e-s, étudiant-e-s, bénévoles ou simples curieux-ses trouvent ici l’occasion d’évoquer et de confronter leurs expériences sensibles ou abstraites, immédiates ou distantes, actuelles ou anciennes, de la prison.

Le projet du GMP réside alors dans la mise en lien des intervenenant-e-s, dans l’élaboration d’un savoir partagé et dans l’entretien d’une dynamique critique.

Les réunions du collectif sont ouvertes à tou-te-s, sans conditions. Aucun pré-requis militant ou professionnel n’est nécessaire, chacun des membres a un regard à faire valoir. La qualité de membre s’obtient par la seule présence (aucune cotisation n’est demandée).


Publicités